aucun commentaire pour l'instant

L’Esprit-Saint nous fait solidaire !

La distribution alimentaire à Saint-Gabriel se termine ce dimanche 31 mai. Elle avait démarré le 28 mars dans l’urgence pour venir en aide aux personnes à la rue mais, très rapidement, les personnes sans domicile ont été rejointes par des personnes logées ou hébergées que la crise a fait basculer dans la précarité.  Grâce à l’engagement de 25 bénévoles plusieurs centaines de personnes auront ainsi trouvé à Saint-Gabriel de quoi se nourrir mais surtout des raisons de ne pas désespérer totalement.
          Ce que nous avons vécu dans cette distribution nous ouvre des horizons.Dans notre quartier notre église a été signe visible d’une solidarité avec les plus démunis. Comment poursuivre ce chemin de témoignage et manifester la vitalité de l’Evangile à ceux qui ne nous connaissent pas et qui n’auront jamais l’occasion d’entrer dans une église pour entendre parler du Christ ?
          Cette crise a révélé la grande fragilité dans laquelle vivent nombre de familles et de personnes isolées. Certains ont pu nous faire part leur détresse et leurs souffrances, et, croyants ou non, nous ont dit leur grande reconnaissance. Comment poursuivre ce chemin d’accueil inconditionnel et d’accompagnement ? Il y a cinq ans, dans son encyclique Laudato si’, le pape François nous invitait à ouvrir les yeux sur la nécessité d’une conversion radicale pour prendre soin de notre maison commune et de nos frères et sœurs les plus fragiles. Aujourd’hui la pandémie met à jour l’extrême vulnérabilité de nos sociétés fondées sur la recherche du profit à court terme au détriment des plus pauvres. Que pouvons-nous faire pour participer à ces nécessaires changements de modes de vie ? En ce jour de Pentecôte que l’Esprit Saint nous libère de nos peurs afin que nous puissions témoigner de l’Espérance que le Christ nous a demandé de porter au monde entier.

Pascal Blavot, diacre. 

ANNONCES :

“Aux captifs la libération” cherche à recruter des bénévoles sur le Sud XXème
L’association “Aux captifs la libération” qui est implantée dans la paroisse de l’Immaculée-Conception depuis plus de 20 ans, a pour vocation d’aller à la rencontre des personnes de la rue, les mains nues et de manière inconditionnelle, envoyée par l’Eglise. Son objectif est de créer du lien avec les personnes rencontrées, dans la fidélité.
L’association est à la recherche de bénévoles majeurs (hommes ou femmes) pour faire des tournées-rue hebdomadaires de 2 h à pied dans la partie sud du 20ème.
Si vous êtes intéressés, merci de contacter Paul Chevalier à p.chevalier@captifs.fr ou au 01 44 74 91 50.